4

4

lundi 16 octobre 2017

757-JULIEN RIBOT (NÉ EN 1973), "MAGIC MAMAC", MAPPING VIDÉO, 2017



- RIBOT Julien (né en 1973), MAGIC MAMAC, 2017,
 projection sur les façades du musée lors de la nocturne du 12 octobre 2017.




Julien Ribot est auteur (chansons, nouvelles), compositeur, directeur musical, arrangeur, interprète (quatre albums depuis 2001) et, graphiste de formation, il est également illustrateur et concepteur de films d'animation. 

Adepte de l'Art total, il crée notamment des événements où ses films d'animation sont projetés sur les façades alors que la musique est jouée en live. Après Nuit Blanche, Paris en 2015 et 2016, il a  participé ce 12 octobre 2017 à la nocturne du MAMAC de Nice.




VOIR LA VIDÉO (2017, 4 MN 43) PAR PHILIPPEMONFOUGA,
TEASER EN SITUATION DE MAGIC MAMAC, 
UN FILM  DE JULIEN RIBOT
RÉALISÉ POUR LA NOCTURNE DU MAMAC DU 12 OCTOBRE 2017.



















vendredi 13 octobre 2017

756-"RÉTROSPECTIVE BILL VIOLA" AU MUSÉE GUGGENHEIM DE BILBAO, 2017






VOIR LA VIDÉO (5 MN 21, 2017) DE UNRAVEL RAVEL TV,
AVEC BILL VIOLA, RÉTROSPECTIVE AU MUSÉE GUGGENHEIM, BILBAO,
DU 30 JUIN AU 9 NOVEMBRE 2017.
N’HÉSITEZ PAS À COUPER LE SON (MUSIQUE SANS RAPPORT)

755-NOCTURNE AU MAMAC : "ÉCOLES DE NICE, 1947-1977"






Fin de journée, fin d'été, fin d'expo... Du mapping vidéo de Julien Ribot sur les murs du musée au Mur de feu d'Yves Klein sur la terrasse, quelques détails des œuvres de (dans l'ordre), Claude Gilli, Martial Raysse, Arman, César, Robert Malaval, Ben, Robert Filliou, Patrick Saytour, Claude Viallat, André Valensi et Yves Klein




































mercredi 11 octobre 2017

754-GALERIE DES ÉLÈVES-PREMIÈRE OPTION OBLIGATOIRE : "SIGNES DE SOL"




- Photographie de Nicole SIFUENTES RODRIGUEZ, 1L1.



Lycée Apollinaire de Nice, octobre 2017 : sujet de pratique artistique, réalisé en dehors du temps de classe, proposé aux élèves de l'option Arts plastiques obligatoire de Première. 

"SIGNES DE SOL": Réalisez une série de 5 images photographiques, noir et blanc ou couleur, retouchées ou non, montrant une vision plastique du sol urbain.



 - Photographie de Gaëtan PEREIRA, 1L1.



 - Photographie de Juliana SILVA CAMPOS, 1L1.



  - Photographie de Louanne POVIGNA, 1L1.



    - Photographie de Myriam GHEZAIEL, 1L1.



    - Photographie de Myriam GHEZAIEL, 1L1.



    - Photographie de Myriam GHEZAIEL, 1L1.



   - Photographie de Myriam GHEZAIEL, 1L1.



  - Photographie de Nicole SIFUENTES RODRIGUEZ, 1L1.



  - Photographie de Nicole SIFUENTES  RODRIGUEZ, 1L1.



  - Photographie de Louanne POVIGNA, 1L1.



  - Photographie de Nicole SIFUENTES RODRIGUEZ, 1L1.














lundi 9 octobre 2017

753-"BILL VIOLA - INSTALLATIONS", DEICHTORHALLEN, HAMBURG, 2017




- Gif réalisé à partir du Trailer 1 de l'exposition
 "Bill Viola - Installationen" (1 mn 12, 2017) par Deichtorhallen Hamburg.



VOIR LA VIDÉO (4 MN 02, 2017) DE KUNSTUNDFILM.DE,
BILL VIOLA - INSTALLATIONEN : AUSSTELLUNG IN DEN DEICHTORHALLEN, HAMBURG,
2 JUIN-10 SEPTEMBRE 2017.











dimanche 8 octobre 2017

752-EXPO IN THE CITY : LIU BOLIN À LA MEP, PARIS, SEPTEMBRE-OCTOBRE 2017

- BOLIN Liu (né en 1973), Hiding in the City 104, Mobile Phone, 2012.
120x150 cm, Galerie Pris-Beijing.


VOIR LA VIDÉO (3 MN 35, 2017) DE EXPO IN THE CITY,
LIU BOLIN, L'EXPOSITION DE L'HOMME INVISIBLE 
À LA MAISON EUROPÉENNE DE LA PHOTOGRAPHIE,
PARIS, 6 SEPTEMBRE 2017-29 OCTOBRE 2017.




VOIR SUR CE BLOG D'AUTRES ARTICLES ET VIDÉOS SUR LIU BOLIN
BOLIN Liu (1),
BOLIN Liu (2),
















vendredi 6 octobre 2017

751-TFAC-UN CHOIX D'ŒUVRES DE BILL VIOLA : LIENS DES VIDÉOS




- VIOLA Bill (né en 1951), Catherine's Room, 2001, 
polyptique vidéo en couleur de 18 mn 39, projeté sur 5 écrans LCD plats fixés sur un mur, 
formant en semble de 38,10x246,40x5,70 cm. 








- HE WHEEPS FOR YOU, 1976, c.6 mn, installation video (vidéo entière : https://www.youtube.com/watch?v=S8EkqHa7R8c).

- THE REFLECTING POOL, 1977-79, 7 mn (bande vidéo couleur, son mono) (vidéo entière : https://www.youtube.com/watch?v=GHdX7sApIMc ou https://vimeo.com/62121723).

- CHOTT-EL-DJERID (A portrait in light and heat), 1979, 28 mn (1 pouce NTSC, couleur, son mono) (vidéo entière : http://www.tudou.com/programs/view/ZUoaYZXolKE - extrait : https://www.youtube.com/watch?v=KElriTXXwZw).

- REVERSE TELEVISION (Portraits of Viewers), 1983, 15 mn (U-matic NTSC, couleur, son) (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=4GrIN9m83zw).

- PASSAGE, 1987, 26 mn (durée ralentie à 6 h 30 mn), 1 vidéoprojecteur, 1 écran, 1 ordinateur, 1 bande vidéo, NTSC, couleur, son stéréo (http://www.newmedia-art.org/cgi-bin/show-oeu.asp?ID=150000000022286&lg=FRA).

- THE SLEEP OF REASON, 1988, installation audio/vidéo. Images vidéo en couleurs projetées en boucle sur trois murs (taille des images projetées sur le mur frontal de 3,5x4,62 ; et sur les murs latéraux de 2,97x3,96 m) dans une pièce (4,3x8,2x9,5 m)avec sol recouvert de moquette, buffet en bois sur lequel sont poses un vase avec des roses blanches artificielles, une lampe à abat-jour noir, un réveil numérique et un moniteur montrant une image en noir et blanc. Lumières de la pièce et projections contrôlées par minuterie aléatoire, son stéréo amplifié et canal audio provenant du moniteur (extraits : https://www.youtube.com/watch?v=pHR9Td5FQ3s et https://vine.co/v/MdPdr66a5Fb). 

- HEAVEN AND EARTH, 1992 (images vidéo en noir et blanc, deux canaux sur moniteurs se faisant face fixes sur deux colonnes en bois, 2,9x5,5x4,9 m) (San Diego, Museum of Contemporary Art) (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=csx4kSa9GyE).

- THE SLEEPERS, 1992, installation vidéographique (7 barils de métal, 7 vidéogrammes, 7 moniteurs de surveillance noir et blanc, 7 lecteurs de DVD et 385 gallons d’eau, 524 x 584 cm)(dimensions variables selon l’espace de présentation), Montréal, Musée d’Art Contemporain (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=rARwfhpHkXk).

- THE VEILING, 1995 (2 projections vidéo couleur depuis les extrémités opposées d’une grande salle obscure, à travers 9 longs voiles translucides suspendus au plafond, son mono amplifié sur 2 canaux, 4 haut-parleurs (extrait : http://www.dailymotion.com/video/x1pg6x4_bill-viola-the-veiling_creation).

- THE GREETING, 1995, 45 s (temps dilaté en 10 mn) (pavillon américain de la Biennale de Venise, 1995)(extrait : https://www.youtube.com/watch?v=Dg0IyGUVXaQ).

- THE CROSSING, 1996, 16 mn (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=fHqhaH6m9pY).

- THE QUINTET OF THE ATONISHED, 2000, 15 mn 20 s (rétroprojection vidéo en couleur sur un écran mural dans une salle obscure (extrait : https://vimeo.com/15130088).

- CATHERINE’S ROOM, 2001, polyptique vidéo en couleur de 18 mn 39, projeté sur 5 écrans LCD plats fixés sur un mur, formant en semble de 38,10x246,40x5,70 cm. (extrait : http://www.dailymotion.com/video/x1pgkhu_bill-viola-catherine-s-room_creation).

- GOING FORTH BY DAY, 2002, 5 parties de chacune 35 mn (installation sur 5 canaux vidéo haute définition couleur, son stéréo, dans une pièce de 5,20x24,17x8,25 m)(extrait : https://vimeo.com/13920661).

- THE RAFT, 2004, vidéo couleur haute-définition de 10 mn 33 projetée sur un mur de 396.2 × 223 cm (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=ypdZ_7xw79Y).

 - THE TRISTAN PROJECT, 2005 : TRISTAN’S ASCENSION (The sound of a mountain under a waterfall), 10 mn 16 s (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=jwGLdhuD1lQ) et, FIREWOMAN, 11 mn 12 s (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=GkMmKPItqoU (projections vidéo haute définition en couleur, 4 canaux audio avec subwoofer (système audio surround, 4.1), grand écran vertical de 580x326 cm).

- WALKING ON THE EDGE, 2012, 12 mn 33 s (extrait : http://www.dailymotion.com/video/x1f0416_walking-the-edge-2012_shortfilms) et, THE ENCOUNTER, 2012, 19 mn 19 s (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=r3OqnXzrJZo&t=30s)  (vidéos haute définition en couleur projetée sur un écran plasma – 92,5x155,5x12,7 cm - fixé sur un mur).

- THE DREAMERS, 2013, vidéo en boucle (7 canaux vidéo haute définition en couleur sur écran plasma de 155,5x92,5x12,7 cm, 4 canaux audio en stéréo) (extrait : https://vimeo.com/189240711).

- CHAPEL OF FRUSTRATED ACTIONS AND FUTILE GESTURES, 2013, 9 canaux de vidéos en couleurs haute définition projetés via une grille de 3x3 écrans plasma, 9 canaux son mono en boucle. Dimensions de l’installation, 183x306x9 cm (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=9rEDiBlCLJc). 

- MARTYRS (Terre, Air, Feu, Eau), 2014, polyptyque vidéo haute définition projeté sur quatre écrans verticaux plasma de 140x338x10 cm, 7 mn 15 s (extrait : https://www.youtube.com/watch?v=1_ZcIoGeRIQ).  





- VIOLA Bill (né en 1951), Catherine's Room, détail du second écran, 2001, 
polyptique vidéo en couleur de 18 mn 39, projeté sur 5 écrans LCD plats fixés sur un mur, 
formant en semble de 38,10x246,40x5,70 cm. 











lundi 2 octobre 2017

750-EXPOSITION : "GIACOMETTI, L'OEUVRE ULTIME", NICE, GALERIE LYMPIA




- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Grande Femme I, bronze, H: 2,75 m, 1960.




Exposition, Giacometti, L'Oeuvre ultime, Nice, Galerie Lympia, du 23 juin au 15 octobre 2017

Très belle sortie pédagogique ce lundi 2 octobre, avec les élèves de l'option de Terminale Arts plastiques de spécialité du lycée Guillaume Apollinaire pour découvrir, dans l'ancien bagne de Nice transformé depuis cet été en Galerie Lympia (Conseil Général des Alpes-Maritimes), les dessins, peintures et sculptures datant essentiellement des cinq dernières années de vie de l'artiste, une cinquantaine d’œuvres issues de la Fondation Giacometti.

Après la réalisation, sur la terrasse, d'un croquis et d'une petite vidéo de la Grande Femme I (bronze monumental, 1960), nous voilà accueillis et guidés par la médiatrice culturelle Lisa Despierres-Degliesposti qui nous transmet, avec passion, sa connaissance et son ressenti de l'oeuvre de Giacometti, à un point tel que les élèves ont une véritable révélation esthétique.









- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Annette noire, huile sur toile, 1962.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Buste d'homme, bronze, 1961.

- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Buste d'homme assis, Lotar III, plâtre, 1965.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Caroline, huile sur toile, 1965.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Caroline, huile sur toile, détail, 1965.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Femme debout, bronze, ensemble et détail, 1957.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Femme deboutsans bras, bronze, vers 1961-62.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Femme deboutsans bras, bronze, détail, vers 1961-62.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Femme debout, plâtre, ensemble et détail, 1963.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Giorgio Soavi, huile sur toile, 1963.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Grand nu debout, huile sur toile, vers 1960.

- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Tête, Caroline, stylo noir sur papier, sans date.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Homme à mi-corps, plâtre peint, 1965.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Tériade dans son appartement, crayon lithographique, sur papier, 1959-65.


 - GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Tête d'homme, Lothar I, bronze, vers 1964.


- GIACOMETTI Alberto (1901-1966), Toute petite figurine, plâtre, figure d'environ 3 cm, vers 1937-1939.



POUR EN SAVOIR PLUS